Dans le bricolage, tout appareil a sa fonction bien précise. Pour garantir la longévité de vos matériels, il est conseillé de les entretenir régulièrement. Toutefois, le procédé est différent pour chaque outils car si d’autres sont faciles d’entretien les autres ne le sont pas. Dans cet article, on va dire comment prendre soin de son perforateur.

Ce matériel est indispensable pour parfaire son travail d’aménagements ou autres travaux de bricolages. Beaucoup d’utilisateurs ignorent comment entretenir son perforateur ni pourquoi réaliser ce procédé. Les avantages sont nombreux et en plus, vous pouvez nettoyer vous-même votre appareil sans l’intervention d’un professionnel.

Pourquoi entretenir son perforateur ?

Le premier avantage d’entretenir son perforateur est de garantir son efficacité pour chaque utilisation. En effet, ce matériel est régulièrement utilisé lors de votre bricolage et de ce fait, il amasse des poussières et des copeaux de matériaux. Ces derniers peuvent endommager l’engrenage de l’appareil le rendant moins performant.

Vous sentez la nécessité de nettoyer l’appareil lors de vos prochaines utilisations. Il est de plus en plus difficile à manier et moins précis. Ce sont les roulements et les balais qui sont les plus vulnérables aux particules de poussières. Il vous est donc nécessaire de passer à l’entretien de l’outil après chaque usage.

Ce procédé de nettoyage, garantit également la longévité de votre perforateur. Un manque d’entretien peut entrainer un dysfonctionnement de l’appareil. Ses composants doivent être en bon état pour assurer l’efficacité de ce matériel.

Si vous n’utilisez votre perforateur que de temps en temps, cela ne vous empêche de l’entretenir de temps à autres. Pour éviter que l’usure et le temps aient raison de votre appareil, il faut le dépoussiérer comme si vous l’avez utilisé régulièrement.

L’entretien de votre perforateur par vos soins représente un réel avantage plutôt que de faire appel à un professionnel. En effet, pour éviter que l’appareil ne tombe en panne, vous devez l’entretenir de temps en temps. C’est nettement moins cher que le coût de la réparation de l’appareil lorsqu’il tombe en panne.

Il faut noter aussi que l’entretien d’un performateur ne se résume pas seulement au dépoussiérage et nettoyage. Il est également nécessaire de le graisser pour qu’il soit toujours performant. Si vous ne savez comment vous y prendre pour l’entretien, vous devez dépenser de l’argent pour l’intervention d’un professionnel. Cela peut facilement être évité avec les bonnes méthodes pour le nettoyage.

Comment entretenir le perforateur ?

Lorsque vous n’utilisez pas votre perforateur, il est d’usage de le placer dans la mallette de rangement généralement livré avec l’appareil. Si vous n’en possédez pas une, il est conseillé d’en acheter ou rangez votre appareil à l’abri des poussières et surtout de l’humidité et de la chaleur.

L’entretien du perforateur consiste à le nettoyer pour enlever les poussières et également de le graisser. Il n’est pas nécessaire de passer au graissage à chaque fois que vous nettoyez votre appareil.

Le dépoussiérage d’un perforateur

Pour le dépoussiérage de votre perforateur et de ses accessoires vous aurez besoin de matériels. Ainsi, vous devez utiliser un chiffon, un tournevis plat et un tournevis cruciforme, une bouteille d’air comprimé avec soufflette, une clé à molette. Gardez également à portée de mains le manuel d’utilisation. Ce dernier vous aidera pour le processus de démontage et pour certains modèles, indique le procédé d’entretien.

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir un plan de travail spacieux et stable. A l’aide de votre manuel d’utilisation et les tournevis, démontez l’appareil mais pas en entier. Ne détachez pas les composants, ouvrez seulement les parties qui les couvrent pour permettre de souffler les poussières.

Avec la bouteille d’air comprimé avec soufflette d’air, il est parfois inutile de démonter l’appareil. La soufflette peut atteindre les recoins les plus importants. Il est nécessaire de vaporiser le mandrin et entre les boutons qui retiennent les poussières. Le corps du perforateur se nettoie tout simplement avec le chiffon. Il faut l’humidifié légèrement pour venir à bout des tâches incrustées sur le revêtement.

Le graisser d’un perforateur

Comme nous l’avons abordé plus haut, il est inutile de faire le graissage après chaque utilisation. En général, il faut réaliser ce procédé tous les 6 mois et toujours se référer au manuel d’utilisation. Les fabricants indiquent les étapes à suivre pour ce processus et est différent pour chaque modèle de perforateur.

La notice vous permet de repérer l’endroit exact du réservoir d’huile. Il ne faut pas oublier qu’un mauvais pas peut abîmer votre appareil. Vous pouvez également savoir le type d’huile à utiliser avec la notice. Si ce n’est pas indiqué, de la graisse de haute performance fera bien l’affaire.

Une fois que vous savez où se situe le réservoir, ouvrez-le avec la clé à molette ou le tournevis. Ajoutez ensuite assez d’huile pour que le moteur puisse tourner parfaitement. Il n’est pas non plus question de remplir le réservoir à rebord. Un peu d’huile suffit pour graisser le porte-outil.