Côte fêlée : Tout ce qu’il faut savoir

Si à la suite d’un faux mouvement votre thorax est douloureux, vérifiez que vous n’avez pas une côte fêlée. A l’aide de cet article vous saurez comment identifier et comment traiter une fêlure aux côtes.

Quels sont les symptômes d’une côte fêlée ?

Aussi douloureuse qu’une entorse ou une luxation, la fêlure d’une côte ne se détecte pas à la radiographie comme une fracture ou une lésion mais reste tout aussi intense. Elle se caractérise par une douleur thoracique très vive avec une accentuation en cas d’étirements, toux ou éternuement. La cage thoracique peut être très douloureuse lors d’une respiration profonde qui donne suite à une gêne respiratoire. Elle est plus forte pour les personnes qui souffrent d’une insuffisance respiratoire. Si c’est votre cas, consultez directement votre médecin.

Quelles sont les causes d’une côte fêlée?

Plusieurs causes peuvent donner lieu à des côtes fêlées. Une chute ou un choc suite à un accident sont les causes les plus courantes. La pratique de sport automobile à l’image des courses et Karting sont les plus dangereux. D’autres sports qui requièrent énormément de contacts physiques comme le rugby, le foot ou encore le Basket peuvent contribuer également aux fractures des côtes. Toutefois, si vos ossatures sont déjà fragilisées, c’est très facile de se fêler une côte avec une simple toux. Les personnes souffrant d’ostéoporose sont les plus vulnérables à cette maladie.

Comment traiter une côte fêlée  ?

Pour soulager les douleurs liées à une fracture des côtes, il est important de le traiter rapidement. En général, le médecin prescrit des antis inflammatoires comme (Paracétamol, Doliprane…). Pour des douleurs chroniques, certains optent pour une antidouleur codéine ou stéroïdiens. Toutefois, leurs utilisations nécessitent un avis et énormément de précautions puisque que leurs prises sont sujettes à des addictions. Il est conseillé dans la limite du possible de prendre des anti inflammatoires non stéroïdiens qui sont plus propice à vous soulager sans risque de dépendance. Aucun plâtrage ou de bandage thoracique n’est utilisé dans le processus de traitement. Une intervention chirurgicale est à prévoir en cas de graves complications.

Comment prévenir la fêlure des côtes?

Pour prévenir une fracture de vos côtes, il est important de vous échauffer correctement et de bien étirer vos muscles avant toute activité physique intense. Et ce conseil vaut également pour prévenir des douleurs au dos, des déchirures du ligament, un déboîtement de l’épaule (clavicule) et un Lumbago. Vous l’aurez compris, l’échauffement une étape qu’il ne faut pas négliger. Des médecins recommandent également le port de gilets protège-côtes qui s’utilisent surtout dans le domaine de la course automobile. On les retrouve également sur les blousons des pilotes de ski qui sont renforcés pour prévenir les maux de dos et la fracture des côtes.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement