Comment choisir le bon purificateur d’air ?

Longtemps réservé aux unités industrielles, aux établissements recevant du public (ERP) et aux infrastructures médicales, le purificateur d’air s’est imposé dans nos domiciles pour trois principales raisons : l’aggravation exponentielle de la pollution atmosphérique, la multiplication des pandémies causées par des virus respiratoires (SARS puis Covid-19), et la tendance « Healthy ». Voici les principaux critères à prendre en compte pour acheter le bon purificateur d’air.

#1 Choisir la bonne technologie de purification de l’air

Elle dépend directement de la typologie des particules, des polluants et des allergènes que vous retrouvez chez vous. Elle dépend également de votre profil de santé : souffrez-vous d’allergies respiratoires ? Êtes-vous asthmatique ? Ou peut-être habitez-vous une région très humide qui favorise le développement de moisissure avec des spores en suspension dans l’air ? Vous l’aurez compris, le choix de la bonne technologie de purification de l’air dépendra de votre situation. Voici quelques conseils :

  • Si vous avez un besoin classique, avec élimination des grosses poussières, des poils et squames d’animaux domestiques, des odeurs, des composés organiques volatils (COV), des virus, des bactéries et des allergènes classiques (pollen notamment), optez pour un purificateur d’air à filtre Haute Efficacité pour les Particules Aériennes (ou filtre HEPA). Ce type de filtre assure l’élimination de 99,97 % des particules ayant une taille supérieure à 0,3 micromètre ;
  • Les purificateurs d’air par combustion, qui contiennent une résistance attirant puis détruisant les bactéries et les autres particules pathogènes avec une chaleur allant jusqu’à 200° C. L’air qui ressort est toutefois légèrement refroidi, mais il est d’une belle pureté. Ces purificateurs d’air ont toutefois l’inconvénient de causer un différentiel de température dans les petites pièces, dans la mesure où ils chauffent puis refroidissent l’air ambiant ;
  • Les purificateurs d’air par ionisation. Il s’agit tout simplement d’appareils émettant des ions négatifs ou anions. Ces derniers se lient aux particules chargées positivement pour les neutraliser. Ces particules s’alourdissent et tombent dans le sol, libérant l’air ambiant. Si vous optez pour les purificateurs d’air par ionisation (moins chers), vous devrez passer l’aspirateur au moins une fois par jour dans la pièce concernée ;
  • Les purificateurs d’air par photocatalyse, qui éliminent les particules pathogènes par oxydation. Elles sont par la suite transformées en vapeur d’eau, gaz carbonique et azote.

Vous l’aurez compris, un purificateur d’air vous permettra d’assainir l’air de votre maison… pour peu que vous optiez pour la bonne technologie.

#2 La puissance de purification en fonction de la superficie de la pièce

Un purificateur d’air sous-dimensionné ne vous donnera pas satisfaction et ne pourra pas venir à bout de toutes les particules pathogènes de votre pièce. Un purificateur d’air surdimensionné sera bruyant et consommera plus d’énergie qu’il ne faut. Voici quelques équivalences courantes pour vous aider à faire le bon choix :

  • Pour une pièce de moins de 10 m², optez pour un purificateur d’air d’une puissance de 5,6 m²/min ;
  • Pour une pièce dont la superficie est comprise entre 10 et 20 m², optez pour un purificateur d’air d’une puissance de 10 à 14 m²/min ;
  • Pour une pièce dont la superficie est comprise entre 20 et 30 m², optez pour un purificateur d’air HEPA d’une puissance de 16 à 20 m²/min.

#3 Le bruit émis par le purificateur d’air

Là encore, tout dépend de votre besoin. Un purificateur d’air qui a vocation à améliorer votre confort la nuit dans votre chambre à coucher ne devra pas dépasser les 48 décibels à plein régime. A contrario, un purificateur d’air que vous comptez utiliser en journée, au travail ou à la maison avec un bruit ambiant, pourra monter jusqu’à 55 décibels sans problème.

#4 L’efficacité énergétique du purificateur d’air

Ne vous compliquez pas la tâche plus que de raison. Comme pour tous les appareils électroménagers, optez pour un purificateur d’air certifié « Energy Star » pour un rendement énergétique optimal. Vous limitez ainsi l’impact sur l’environnement tout en ménageant votre facture électrique.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement