Vous aimez tenter de nouvelles recettes et varier les goûts ? Vous voulez essayer des recettes populaires pour rendre le sourire à votre famille ? Alors le Dim Sum est la recette qu’il vous faut réaliser pour régaler la famille et vos amis. Mais le Dim Sum c’est Quoi ?

Vous en avez sans doute parlé de recette chinoise très populaire. Si ce n’est pas encore le cas, nous allons vous éclairer à ce sujet à travers cet article et découvrez l’origine exacte du mot. Cela permettra de répondre aux questions sur la recette et sa signification.

Le Dim Sum c’est quoi en réalité ?

Beaucoup ne savent pas encore exactement ce que c’est un Dim Sum. Même ceux qui sont experts dans cette recette sont perplexes à son sujet. D’abord, le Dim Sum n’est pas une seule recette mais fait référence plutôt à plusieurs mets. Généralement, la taille des Dim Sum est semblable à celle de la bouche.

Etymoogiquement, le terme « Dim » utilisé comme verbe signifie toucher ou effleurer une chose et le mot « Sum » ou « xin » signifie cœur. Le terme « Dim Sum » en cantonais peut donc être traduit comme « toucher le cœur ». En creusant un peu, on retrouve ce mot dans la dynastie Qing entre 1644 et 1912 pour être plus exacte. Ce mot était utilisé pour désigner des « petites nourritures ».

En chine, les Dim Sum sont des petits mets sucrés ou salés et varient selon la région. Ils peuvent être préparés de plusieurs manières : à la vapeur, au four ou frits. Les types de Dim Sum sont nombreux et les plus connus actuellement ce sont les petits pains vapeurs, les beignets, les raviolis et bien d’autres encore.

En Europe, les Dim Sum désignent plutôt des petits mets de la cuisine cantonaise accompagnés souvent de thé appelé « Yum Cha ». De nos jours, presque tous les restaurants proposent à ses clients des Dim Sum. Ils sont servis soit au petit déjeuner soit au déjeuner.

Les Dim Sum les plus connus

Comme nous l’avons abordé en haut, il existe de nombreux types de Dim Sum et il difficile de tous les énumérer ici. Pour faciliter les choses, on va les classer selon le type de préparations.

Pour la cuisson à vapeur, vous pouvez vous aventurer à réaliser des pains vapeur ou des raviolis vapeur. Les petits pains de porc grillé au barbecue ou « Char siu bao » sont marinés et assaisonnés de sauce soja, vinaigre sucré et sauce d’huitres et huile de sésame. Pour les raviolis à vapeur vous avez le « har gow » ou crevettes qui sont enveloppées d’emballage mince en amidon de blé et farine de tapioca.

Les Dim Sum frits les plus connus sont les « wo tip » ou croquettes. Vous prenez le porc haché et des légumes enveloppés dans une pate taro qu’il faut frire en profondeur. La croquette sera croustillante et le centre un peu plus chaud.

Il existe encore d’autres recettes de Dim Sum comme le « Lo mai gai », un poulet et des champignons mélangé avec du riz cuits dans les feuilles de lotus. Le « lo baak gou » ou « lob o gao » est un petit gâteau à base de radis et de farine cuit à la vapeur et poêlé.