Un produit chimique à base de Borax, il est utilisé dans le domaine pharmaceutique, pour des recettes maison et surtout pour la construction

Le sel de bore est extrait d’un minéral de certaines roches riches en Borax. Cette substance se trouve généralement au fond de lacs asséchés ou sur les berges. Dans l’antiquité, il fut extrait pour la première fois des carrières de l’Amérique du Nord. Depuis cette époque, le sel de bore est utilisé comme antiseptique dans le domaine pharmaceutique et comme conservateur d’aliments. Dans le domaine du bâtiment, cette substance est employée comme ignifuge, insecticide et antifongique. Il est utilisé pour la résistance au feu de certains matériaux de construction, spécialement le bois. Il sert aussi à traiter les bois contre les xylophages et les champignons lignivores. Il est très efficace comme répulsif contre les insectes et utilisé pour la fabrication des isolants. À noter la laine de verre, la ouate de cellulose, ou les fibres végétales. Les sels de bore tuent les bactéries présentes dans l’estomac de nombreux termites du bois. Lorsqu’ils sont en contact avec une chaleur intense, ils dégagent des molécules d’eau et carbonisent instantanément la surface du bois. Mais, les sels de bore sont des additifs à la fois inoffensifs pour l’homme et mortels à forte dose.

L’utilisation du sel de bore

Les sels de bore sont des substances chimiques sous forme de poudre à diluer dans de l’eau. Pour préparer votre additif, il faut le mélanger avec de l’eau tiède autour de 25 °C pour que la dissolution se fasse convenablement. Commencez en premier par peser votre eau afin de déterminer la bonne quantité de sel. Pour un bon dosage, il faut mélanger environ 1Kg de sel pour 9 L d’eau. Et, pour des quantités faibles, en utilisant une balance, il faut 10 g de sel pour 90 g d’eau. Après avoir mélangé le tout avec une cuillère, vous obtiendrez une solution opaque et blanchâtre. Ensuite, laissez reposer le mélange durant 10 min pour que le sel de bore se dissolve complètement. Quand ce laps de temps sera écoulé, l’eau redeviendra quasiment transparente et peut être appliquée sur les bois à traiter. À l’usage, vous pouvez utiliser un pinceau et également un pulvérisateur si vous avez de grandes quantités à traiter. Passez une première couche généreuse sur le bois puis une deuxième après environ 15 min. Pour assurer le prolongement de l’additif, imbibez vos boiseries avec un produit imperméable et mettez-les à l’écart des endroits humides. Et enfin, il ne reste plus qu’à attendre environ 24 heures pour que le séchage soit bien adéquat.
À part le pinceau et le pulvérisateur, vous pouvez également adopter une autre méthode pour gagner du temps. Celle-là consiste à remplir une cuve avec la préparation et immerger ensuite votre bois à traiter.

Les avantages de l’utilisation du sel de bore

Ainsi déjà mentionnés ci-dessus, les sels de bore servent dans les constructions à protéger le bois contre les champignons et les xylophages. Il retarde la propagation du feu et c’est une efficace répulsive contre les insectes et les champignons.

Ce produit peut se conserver longtemps sans dégradation et il est possible de ne préparer que les quantités dont vous avez besoin. À 12 €, vous pouvez acheter 1Kg de sels de bore, soit 10 L de volume qui peut traiter une surface de 20 min 2 s.

Le sel de bore est un additif inodore même après son application. C’est un produit classé naturel qui n’est pas composé d’une multitude de produits néfaste sur la santé de l’homme. Il est nocif pour l’homme qu’à des doses importantes, et dans le cas d’une utilisation avec précaution, les risques soient limités.

Ce produit connait aussi des inconvénients

En étudiant de près cet agent chimique, les toxicologues ont cherché à définir la dose maximale à effet nocif observable pour l’homme. Les résultats annoncent que la dose à des risques mortels se situe entre 400 et 900 mg/kg. Cela fait donc entre 32 g et 72 g de sels de bore pour une personne adulte. Longuement considérés inoffensifs, les sels de bore sont nocifs s’ils sont avalés ou inhalés en grande quantité. À forte dose, le Borax peut entrainer un essoufflement, des irritations cutanées, des maux de tête et des nausées. Et le pire c’est qu’il peut mener à de graves lésions des organes, voir mener à un cancer.

Les conditions et les précautions

Les sels de bore doivent être manipulés, étiquetés et stockés avec précautions hors de portée des enfants. Ils sont de nos jours soumis au règlement européen : REACH (Registration, Evaluation and Authorization of Chemicals). Donc, ils passent à un système, d’enregistrement, d’évaluation et d’autorisation des substances chimiques. Dans ce règlement, il est stipulé que tout produit contenant du sel de bore en concentration supérieure à 5,5 % en masse doit être étiqueté. Le but est alors de faire connaitre la dose limite pour ne pas s’expédier au danger mortel. Ainsi, les sels de bore utilisés comme imprégnation de bois doivent être utilisés avec les précautions inscrites sur les étiquettes.
Ce produit ne présente aucun danger pour les utilisateurs ou pour les habitants du logement s’il est manipulé correctement.
Pour un adulte en bonne santé, il est indiqué qu’ingérer accidentellement une faible dose de ce produit ne lui sera pas néfaste. Dans tous les cas, le sel de bore n’est pas dangereux pour l’homme dans des conditions d’utilisation normale avec précaution. Même si les doses nocives sont moins considérées, il est toujours judicieux d’utiliser des équipements de protections. L’utilisation d’un pulvérisateur peut en faire échapper quelques gouttelettes de la substance chimique, pensez donc à mettre un masque pour vous éviter l’inhalation de ce produit. Mettez aussi des gants afin de limiter le contact avec le produit chimique et après chaque manipulation, rincez vos mains. N’oubliez pas aussi de mettre des lunettes, car la poudre reste très volatile surtout quand on l’utilise à l’extérieur. De même que quelques gouttes pourraient finir dans vos yeux si vous manquez un peu de chance lors de l’application au pinceau.
En outre, si vous cherchez une autre alternative pour remplacer les sels de bore, vous pouvez opter pour le Chaux. Le liège et les isolants minéraux tels que la vermiculite et la perlite peuvent être aussi de bonnes alternatives.