Portage salarial : en quoi consiste le portage salarial ?

En tant qu’indépendant vous recherchez un moyen de bénéficier des avantages du salariat ? Le portage salarial est la solution qui correspond exactement à votre cas. Ce nouveau système a été intégré récemment dans le cade de travail et de nombreux indépendants ignorent encore son existence ou du moins son fonctionnement. Découvrez par ce qui suit en quoi consiste le portage salarial.

À quoi consiste le portage salarial en réalité ?

Comme vous l’avez sans doute compris, le portage salarial est en quelque sorte une façon pour un indépendant de bénéficier des avantages d’un salarié normal. Pour revenir un peu sur l’intégration de ce système dans le code de travail, ce dernier y figure depuis 2008 et c’est seulement en 2017 qu’il a bénéficié d’une convention collective. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux Français ne connaissent pas encore ce système.

Pour faire simple, le principe permet de rendre une activité professionnelle indépendante en un emploi au même titre que celui d’un salarié. L’indépendant se voit donc accordé un statut de salarié indépendant avec un contrat de travail et tous les privilèges qui vont avec. Toutefois, ce système doit respecter une directive bien définie. Pour avoir tous les avantages du salariat, il faut avoir trois entités : une société de portage, le salarié porté et une société cliente. Ces derniers ont chacun un rôle dans le portage salarial.

Le salarié indépendant doit avant tout exercer une activité professionnelle pour pouvoir prétendre au portage salarial. Son rôle est de prospecter pour trouver une société cliente avec qui elle doit discuter des prestations. Il s’occupe de réaliser la mission pour le compte de la société de portage. Il se voit aussi accordé un salaire mensuel et des formations supplémentaires si besoin à la charge de la société qui le porte.

L’entreprise cliente bénéficie des services d’un professionnel qualifié pour la tâche à réaliser. Ce système lui permet d’échapper aux risques liés à la sous-traitance en engageant un indépendant. La société de portage salarial quant à elle, signe avec l’entreprise cliente et engage le professionnel indépendant et le rémunère mensuellement.

En tant que professionnel indépendant, le salarié porté se voit attribué les mêmes droits qu’un salarié normal. Il obtient de sa société de portage un contrat, une fiche de paie, des caisses de retraite, fiche de paie, etc. Il bénéficie également du solde de tout compte lorsqu’il finit une mission et qu’aucune autre n’est à réaliser. Le chômage avec Pole emploi lui est octroyé également.

Comment fonctionne le portage salarial en réalité ?

En sachant maintenant à quoi consiste le portage salarial, vous devez avoir une certaine idée de son fonctionnement également. Cela se déroule en plusieurs étapes pour vous résumer un peu ce système. La première condition est que le salarié porté doit exercer une activité professionnelle. Qui peut profiter du portage salarial ?

Une personne qui souhaite être indépendante professionnellement et jouir des avantages du régime salarié. Il faut tout de même qu’elle ait toutes les connaissances requises pour exercer la fonction convoitée. Plusieurs métiers sont également compatibles avec ce système pour permettre au salarié d’être indépendant. C’est le cas par exemple pour les cadres, les consultants, les chefs de projets, les métiers du web et bien d’autres encore.

Une fois le professionnel indépendant signe avec la société de portage, il peut commencer à faire ses prospections et trouver une mission. Comme nous l’avons vu plus haut, il s’occupe des négociations commerciales avec la société cliente et se conviennent sur un accord. Le salarié porté retourne auprès de la société de portage pour signer le contrat de travail en fonction des négociations déjà établies précédemment. La société de portage signe également avec la société cliente selon les termes déjà établis. Puis le salarié porté réalise la mission et reçoit sa paie mensuellement.

Les documents nécessaires pour le portage salarial

Il va sans dire que pour jouir pleinement de ses droits des documents doivent être établis. Le contrat entre les trois partie est appelé le contrat de mission. Il reflète les conditions déjà négociées par le salarié et les deux autres parties le signe pour le rendre effectif. Le document énumère la nature de la mission, les frais en tout genre, le montant de la prestation, etc.

La convention de portage est le document qui ratifie les conditions de collaboration entre le salarié porté et sa société de portage. Elle doit contenir les honoraires perçus par la société de portage. Elle fait également état du salaire du salarié porté ainsi que de la facturation et bien d’autres encore.

Pour finir le contrat de travail qui ne peut être signé entre les parties qu’après signature de ces deux documents. Les deux signataires sont bien sûr la société de portage et le salarié porté. Ce document lui donne donc les droits en tant que salarié indépendant au même titre qu’un salarié ordinaire.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement