Les armes de défense ont été conçues bien évidemment pour se défendre. Elles permettent donc d’avoir plus d’assurance en cas de problème chez soi. Il est toujours important de savoir qu’on est en sécurité et capable de se protéger en cas de danger. Elles n’ont pas pour but de tuer, mais de neutraliser. Toutefois, toutes les armes de défense ne sont pas autorisées. Il y en a qui nécessitent des autorisations et des identifications préalables. Dans notre bulletin, il sera question de vous détailler celles qui sont autorisées.

La bombe lacrymogène

Encore appelée bombe de défense, la bombe lacrymogène est une arme plutôt perspicace. Il en existe plusieurs catégories permettant de vous défendre, si jamais vous êtes attaqué. Les deux composantes principales de la bombe lacrymogène sont : le C.S et la capsaïcine. L’une est faite à base d’agents chimiques puissants, tandis que l’autre à base d’ingrédients naturels. Il s’agit en quelque sorte d’un subtil mélange d’extrait de piment et d’huiles essentielles de poivre.

 

Ces aérosols ont la capacité de projeter du GAZ volatile. Vous pouvez l’utiliser contre plusieurs agresseurs simultanément. Toutefois, la bombe lacrymogène est conseillée à l’extérieur, afin d’éviter un retour de gaz sur vous. Par contre, si vous avez opté pour celle qui projette du GEL, vous pouvez l’utiliser à l’intérieur. Cette dernière atteint spécifiquement la personne visée et produit une brûlure assez douloureuse sur la peau.

 

Vous avez plusieurs modèles de bombes lacrymogènes, des plus discrets (porte clef ou stylos) au plus imposants. Selon vos besoins, vous saurez faire le choix idéal.

L’arme d’alarme

Toute personne majeure pourrait se procurer une arme d’alarme librement. Il s’agit d’une arme utilisable exclusivement à domicile. L’arme d’alarme se présente sous forme de pistolet ou de revolver. Elle projette des balles de gaz ou des balles à blanc. Si vous optez pour une arme d’alarme à balles blanches, la détonation sera plus forte et il y aura de la fumée à l’extrémité du canon.

 

À l’instar de la bombe lacrymogène, la munition de gaz envoie un agent incapacitant au poivre ou au CS. Les armes à blancs sont de véritables répliques d’armes réelles. Pour faire fuir un voleur ou une personne agressive, le pistolet à blanc ou pistolet d’alarme est l’accessoire idéal. Cette arme non-létale prend 4 types de munitions :

  • Des balles à blanc,
  • Des balles à blanc flash,
  • Des balles de gaz CS,
  • Des balles de gaz poivre.

 

Les balles à blanc sont faites à base de poudre qui s’enflamme au déclenchement du tir et au contact avec l’amorce. Elles produisent le même effet qu’une arme à feu. Selon le type d’arme, vous saurez quelle balle blanche correspond le mieux.

Pistolet balle caoutchouc

Le plus connu des pistolets à balles de caoutchouc est le gomme cogne. Ce dernier propulse des balles de petite taille ou de la chevrotine de caoutchouc. Il a la forme d’un revolver ou d’un pistolet et appartient à la catégorie C3. Cette arme de défense puissante doit être déclarée et il vous faudra justifier son utilisation. Elle peut être utilisée non seulement pour l’entraînement, mais également pour dissuader les agresseurs.

Vous pouvez également utiliser des balles au poivre dans l’optique d’irriter l’assaillant, ou encore des cartouches de craie ou de peinture afin de le marquer. Ce type d’arme est utilisé également par les forces de l’ordre pour dissuader les foules lors des manifestations. Toutefois, ces armes ne ressemblent pas à des armes classiques.

Shocker électrique

Poing électrique, taser ou shocker sont ses diverses dénominations. Cet appareil d’autodéfense utilise de l’électricité pour neutraliser un agresseur. Taser est une marque d’armes de défense électrique projetant des électrodes. Cette arme de défense est autorisée uniquement pour les forces de l’ordre.

Toutefois, concernant les poings électriques, ils peuvent être vendus librement à tout majeur. Le shocker envoie une décharge électrique annihilant momentanément le cerveau et les muscles. Il paralyse votre agresseur en le désorientant. Il reprend ses esprits au bout de 5 à 10 minutes sans aucune séquelle.