Tout savoir sur Akram Ojjeh Junior

En regardant des vidéos sur YouTube, vous avez sans doute vu une de ses vidéos ou au moins entendu parler d’Akram Ojjeh Junior. Si vous aimez les voitures, alors ce nom vous sera familier. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, on va vous dévoiler tout ce qu’il y a à savoir sur cet homme Akram Ojjeh Junior.

En quelques mots, Akram Ojjeh Junior est un très célèbre youtubeur automobile en France. Il compte aujourd’hui plusieurs milliers d’abonnés pour ses vidéos sur Youtube avec de nombreux modèles de voitures retravaillées. La question que vous vous posez et que la plupart de personnes se posent c’est d’où vient le succès fulgurant d’Akram Ojjeh Junior ? Pour y répondre, on va d’abord s’intéresser sur sa petite histoire.

L’histoire d’Akram Ojjeh Junior

Akram est né le 06 Novembre 1986 à Paris, plus précisément sur la voie 11 places des Etats-Unis. Son père est Akram Ojjeh et sa mère s’appelle Nahed Ojjeh. Ce nom est très célèbre dans le monde des affaires. C’est un homme d’affaires et multi-milliardaire saoudien et sa femme Nahed est la fille du général Mustafa Tlass, l’une des riches familles sunnites. Ainsi, Akram Ojjeh Junior a toujours vécu dans le luxe durant son enfance, il ne lui manquait rien.

La scolarité d’Akram Ojjeh Junior n’a rien de plus normale, si ce n’est le fait de changer d’établissement constamment. Cela étant dû aux divers problèmes familiaux auxquels il a dû faire face. Il a fait des études universitaires notamment en géopolitique, l’histoire, la philosophie et bien sûr l’économie.

Après ses études, Akram Junior a présenté une émission sur l’automobile dans une chaîne télévisée. C’est ainsi qu’il a eu l’idée de se consacrer un peu plus en sa passion pour l’automobile et c’est aussi l’un de ses plus grands succès.

Quel est l’origine du succès d’Akram Ojjeh Junior ?

Contrairement aux idées reçues, Akram Ojjeh Junior n’est pas célèbre pour sa fortune. Vous l’aurez compris, c’est une véritable star sur YouTube et Intagram grâce à ses nombreuses vidéos sur l’automobile. Bien évidemment, sa carrière à la télévision a mis la puce à son oreille et il en a fait son quotidien. Il compte maintenant plus de 500 000 abonnés sur YouTube avec plus 500 vidéos à son actif. Sur Intagram il a plus de 300 000 abonnés également.

Pour y voir plus clair, remontons à ses débuts en tant que youtubeur. Akram a fait un véritable buzz en 2007 sur Dailymotion. Avec son caractère bien trompé et son franc parlé, il ne mâche pas ses mots qui revissent plus d’un. En à peine quelques années, beaucoup de personnes le suivent sur Instagram et YouTube. Ce qui lui vaut le titre d’influenceurs automobiles français et l’un des plus importants.

Akram vit à fond sa passion pour la voiture depuis son plus jeune âge jusqu’à maintenant et il s’y connait en voiture. Il réalise des essaies, des courses, des présentations de voitures et bien d’autres pour son plus grand plaisir et celui de ses followers également dont il considère comme sa famille. Sur ce point, il faut souligner qu’il accorde une grande importance à la famille, l’un des caractères qui le distingue.

Malgré sa richesse, Akram ne s’est pas laissé emporter par les diverses tentations qui peuvent en résulter comme la drogue ou alcool, chose qui fait sa plus grande fierté. Beaucoup le qualifient de personne cool malgré son franc parlé qui déplaît à certains. Toutefois, il n’hésite pas à dépenser quand il s’agit de voitures. Toutes ses voitures ou presque sont modifiées pour augmenter leur vitesse, ce qui entraîne une surconsommation du carburant. Il dépense ainsi plusieurs centaines d’euros en une semaine rien que pour les carburants.

Comment Akram Junior finance-t-il sa passion pour les voitures ?

Akram Ojjeh Junior est issu d’une famille aisée. Il est habitué aux luxes et on pourrait croire que sa fortune vient de son héritage. Il a d’autres sources de revenus grâce à ses investissements boursiers et les revenus de ses immeubles entre autres. Ainsi, il n’a plus besoin de travailler pour gagner sa vie.

La richesse de sa famille est due en grande partie par la création du groupe TAG par son père Akram Ojjeh, un homme d’affaires saoudien. Ce groupe est en fait, une société de holding très diversifiée dont le capital s’élève à plus de 100 millions de dollars. Le groupe TAG est une société familiale avant tout.

Ce groupe familial investit dans l’aéronautique, horlogerie et bien d’autres encore. Après l’acquisition de la marque horlogère Heuer (TAG Heuer), le monde connait le groupe TAG et la famille. Dans le domaine de l’aéronautique, vous avez le TAG Aviation qui s’occupe de l’entretien, management, exploitation d’avions d’affaires de luxe. Tout cela pour vous dire que s’occuper de ces merveilles coute une sacrée fortune. Il y a aussi l’hôtel de luxe à Farnborough Aviator créé en 2008. Le groupe TAG est également actionnaire de l’écurie de Formule 1 MacLaren. Cela explique sa passion pour les voitures de courses.

Akram Ojjeh Junior ne cache pas que la fortune de sa famille l’a permis de réaliser sa passion. Il a l’habitude de faire des ballades en voiture avec sa mère sur ses genoux. Et c’est sa mère qui lui a offert sa première voiture. Il côtoie tous les jours de belles voitures et aidé par sa famille, il en a fait sa passion.

Pourquoi faire des vidéos sur Youtube ?

Contrairement aux autres youtubeurs, la YouTube money ne l’intéresse pas. Akram Junior vit une véritable passion pour les voitures et le partage avec ses abonnés. Et selon ses propos : soit on aime soit on n’aime pas !

Adepte du franc parlé, il reste authentique. Il conseille également les jeunes dans ce sens, de ne pas tomber dans le piège du « tape à l’œil » dont il était victime pendant ses 25 ans. Mais d’investir pour une voiture qui passionne, qui a de l’histoire à raconter.

Les vidéos sur Youtube et sur Instagram, ont pour but avant tout, de partager sa passion pour les voitures. Il n’hésite pas à donner des conseils et astuces lors de ses présentations de voitures.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement