Fumer tue, vous le savez. La cigarette non seulement vous expose à des maladies à long terme, mais vos proches également sont exposés. Si vous êtes accro au tabac, l’hypnose est l’une des meilleures techniques pour éliminer cette addiction. Pour en finir avec la cigarette de manière définitive, plusieurs fumeurs se tournent vers l’hypnose. Cette technique permet de modifier votre appréhension du tabac en s’appuyant sur vos croyances ou rituels.

Comment se passent les séances d’hypnose ? Quelles sont les techniques utilisées par les hypnothérapeutes contre le tabac ? Les éléments de réponse dans cet article.

Le principe de l’hypnose contre la cigarette

Pour arrêter de fumer par l’hypnose, les hypnotherapeutes utilisent le mécanisme de la suggestion. Ce dernier consiste tout simplement à changer la perception que le fumeur a du tabac. Ceci va contribuer à le sortir de l’emprise de la cigarette. Le traitant va se servir de tout ce qui peut lui être utile, principalement les raisons invoquées par le patient, afin de justifier sa dépendance.

Avant tout, la séance d’hypnose commence par une prise de contact avec le patient. L’objectif est d’évaluer les motifs de la dépendance dont les gestes, la drogue, l’obsession. Ensuite, ses motivations, si son entourage professionnel et familial lui est favorable ou défavorable. Avoir une idée s’il a déjà essayé de stopper le tabac ou s’il a déjà évalué les risques tels que la prise de poids, la dépression ou l’anxiété.

Tout ceci permet de préparer le patient et de le prévenir au mieux. Le thérapeute doit savoir ce qui a amené le fumeur à y demeurer, et pourquoi il vient consulter. Il pourra s’en servir pour l’amener à changer ou à poursuivre son changement moral.

Pour une hypnose réussie, la relation médecin-patient doit être au top. Plus le patient se sent en sécurité, plus il s’ouvre et vous aide à l’aider. La technique pour cesser de fumer grâce à l’hypnose marche sur tout le monde. Elle diminue les symptômes de sevrage et d’addiction en même temps.

Les deux niveaux d’intervention

L’hypnose pour stopper définitivement la cigarette se soigne à 2 niveaux.

Le niveau comportemental

Si une personne estime que la cigarette gère son stress, son inconscient ira dans ce sens. Il va alors toujours fumer lorsqu’il est embarrassé ou stressé. L’hypnotiseur va aider le malade à trouver d’autres alternatives, afin que l’inconscient du patient trouve de nouveaux moyens pour se soulager.

De plus, nombreux sont les fumeurs qui fument pour se faire plaisir ou se détendre. Ils le font par exemple après les repas, pendant ou après un verre, avant le coucher, etc. Le thérapeute va plutôt modifier cette sensation de plaisir ou de relaxation avec autre chose que la cigarette.

L’hypnose va donc aider le fumeur à trouver autre chose sur laquelle s’appuyer pour éliminer le stress ou pour se faire plaisir.

Le niveau émotionnel

Plusieurs personnes s’identifient à la cigarette. C’est ainsi que certains fumeurs estiment qu’en le faisant, ils s’affirment auprès de la société. Mais à un certain âge, ce n’est plus important. Cette routine doit donc être dépassée par l’hypnose.

De même, si une personne fume pour compenser une absence ou une émotion, ça devient un réflexe. Le thérapeute va donc aider le patient à mieux contrôler ses émotions, afin de ne plus avoir recours à la cigarette.

La séance d’hypnose

En chaque fumeur, il existe une part qui voudrait arrêter. C’est sur cette part que doit s’appuyer le thérapeute, aussi infime soit-elle. Le thérapeute va proposer plusieurs raisons de stopper le tabac au patient, ce dernier devra faire le choix. Il peut s’appuyer sur les effets secondaires ou les bienfaits d’arrêter la cigarette. Tous les moyens sont bons.

Après la séance de prise de contact, la séance d’hypnose peut débuter. La personne s’installe aisément et ferme les yeux. L’hypnose sera axée sur les croyances et le discours du patient. C’est pourquoi chaque séance diffère selon le patient. Par exemple, pour les adeptes du tabac, le thérapeute vous amène à vous voir comme les esclaves de la cigarette. Il ajoute que le tabac détruit leur corps, leur entourage, leurs pensées et les ruine. Il faudrait donc s’en délecter