Un tournebroche, à quoi sert-il ?

En cuisine cuire un animal en entier est un vrai défi. Si vous n’utilisez pas les bons outils, la cuisson risque de ne pas être uniforme. Le tournebroche est l’un des outils le plus pratique pour cuire un animal en entier. Cette méthode existait bien avant la cuisine moderne, mais reste toujours efficace. Alors, c’est quoi un tournebroche ?

C’est quoi un tourne broche ?

Le tournebroche est un outil qui sert à rôtir un animal en entier ou découpé. Le mouvement de cet appareil fait cuire à point l’animal selon les préférences. Il peut être tourné manuellement ou à l’aide d’un mécanisme suivant un mouvement régulier.

Aujourd’hui, il n’est pas rare de trouver un tournebroche qui fonctionne à un moteur électrique, à vapeur ou autre. Le mécanisme est assez simple donc chacun peut fabriquer son propre tournebroche.

A quoi sert un tournebroche ?

Vous l’avez compris le tournebroche sert essentiellement à cuire ou rôtir un animal. Autrefois, plus précisément au 16e siècle, le premier modèle de tournebroche actionné avec mécanisme a vu le jour. A l’époque la broche est tournée par des roues en bois sur lesquelles on plaçait un chien qui avance. C’est très pratique pour servir de grands nombres de personnes en même temps. Les cheminées de nombreux foyers de l’époque étaient pourvues de sorte de crochets destinés à accueillir les broches pour la cuisson d’animaux en entier.

C’est au 17e siècle qu’on voit apparaître les tournebroches mécaniques automatiques. Certains fonctionnaient à l’aide d’un contrepoids, d’autres à l’aide de ressort et d’autres encore avec de la vapeur. Au fil des années le système de cuisson à la broche est toujours très utilisé mais c’est le mécanisme qui a été amélioré. C’est ainsi pour les tournebroches électriques qui exploitent encore le mode de cuisson d’un animal entier de l’époque. On peut voir également ce genre de système dans des appareils électroniques comme la micro-onde combinée avec la fonction grill.

Les types de tournebroches

Avec l’évolution du tournebroche au fil des années, forcément il y a différents types qui conviennent aussi bien aux particuliers que les professionnels.

Le tournebroche au bois est sans nul doute le premier modèle de cet appareil. Comme son nom l’indique, il est composé de bois : la broche et le support sont en bois. Ainsi, le risque d’incendie est grand et il ne faut l’utiliser à l’intérieur et près des bois. Néanmoins, le goût obtenu par la cuisson est comparable à celui des barbecues.

Le tournebroche au gaz : En général, ce type de tournebroche fonctionne avec un moteur électrique. Mais ce sont les radiants qui utilisent le gaz. L’utilisation à l’intérieur de cet appareil est autorisée. De plus, le gaz vous permet d’avoir une température toujours constante.

Le tournebroche électrique n’utilise ni le gaz ni le bois pour la cuisson. Tout est électrique et l’usage de cet appareil dans un milieu clos ne présente aucun risque. De ce fait, le tournebroche électrique est de plus en plus répandu sur le marché.

Comment fabrique-t-on un tournebroche ?

Le tournebroche est un appareil très simple à réaliser pour un modèle manuel. Vous n’avez besoin que d’une broche et de support. Pour le feu vous pouvez utiliser le bois ou le gaz en tant que combustible. Il est préférable d’utiliser un fer au lieu d’un bois pour la broche. Cela augmente le risque d’incendie et le bois risque de se casser en cours d’utilisation. Par contre pour le fer, il a pour mérite d’être résistant, mais faites attention à ne pas vous brûler les mains en tournant la broche.

Pour les modèles de tournebroche automatique, vous pouvez créer vous-même le mécanisme. Avant toute chose il vous faut un moteur pour faire tourner le mécanisme. Un moteur d’essuie glaces peut faire l’affaire par exemple. Pour le mécanisme, vous aurez besoin d’une chaîne de vélo ou à défaut une corde (risque de se couper rapidement). La broche peut être faite avec un tube en fer assez long pour embrocher l’animal.

Il faut réaliser la broche en premier en s’assurant que l’une des deux extrémités soit libre pour empaler l’animal. L’autre extrémité servira d’accueillir le pédalier qui sera soudé. L’idéal c’est de souder un autre tube de fer de même longueur que le pédalier de bicyclette sur l’un des extrémités de la broche.

Il ne vous reste plus qu’assembler le moteur d’essuie-glaces et un pignon de vélo et pour cela utiliser une planche. Vous l’avez compris, la chaîne servira à faire tourner la broche par le moteur.

Les avantages d’un tournebroche personnalisé

Le premier avantage d’un tournebroche personnalisé est de réduire considérablement vos dépenses. L’achat d’un tournebroche électrique ou à gaz coûte cher par rapport à un petit bricolage de votre part. Vous pouvez utiliser tout ce qui traîne dans votre garage ou grenier pour faire un tournebroche manuel. Si c’est pour un usage occasionnel, pas besoin de se ruiner. De plus, un modèle mécanique est également facile à réaliser comme nous l’avons vu plus haut. Les matériels utiles sont faciles à réunir et un peu de bricolage et le tour est joué.

L’avantage d’un tournebroche est également de vous faire gagner du temps. Vous n’aurez pas à découper la viande votre animal et de le cuir en plusieurs tournées. Le goût et la saveur de l’animal cuit avec un tournebroche est exceptionnel et avec un peu de pratique, il sera cuit de façon uniforme.

Vous pouvez cuir plusieurs aliments avec un tournebroche. Hormis un animal entier, des viandes découpées peuvent être cuites avec cet appareil. Les volailles se prêtent au rôtissage à la broche. Vous pouvez donc y rôtir aisément des poulets, oies, pintades, canards, dindes, etc. Les poissons entiers peuvent être cuits sur le tournebroche. Il faut juste respecter le temps de cuisson pour chaque aliment.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Inscription / Connexion fermée temporairement